Directeur d’exploitation

par | Mai 5, 2021

Tout Savoir sur le Directeur d’exploitation logistique

Le métier de directeur d’exploitation également appelé directeur d’opération est présent dans divers secteurs (BTP | Logistique | L’industrie…). Le directeur d’exploitation est rattaché à son Directeur Général et peut participer au Comité de Direction. Sa mission principale est de piloter une équipe afin d’atteindre des objectifs qualitatifs et Quantitatifs. Les journées types seront variées : Ainsi être directeur d’exploitation c’est aimer l’inconnu, aimer l’aventure au quotidien !

    Son Parcours

    Dans le monde du transport, on devient un directeur d’exploitation par une formation théorique et l’expérience acquise.

    La formation théorique : 

    • Bac+2 : Il est demandé au minimum un diplôme de niveau DUT ou BTS orienté transport,
    • Capacité professionnelle de transport de marchandise : On distingue deux capacités de transport. La capacité de transport lourd de marchandises est requise en cas de transport de marchandises de plus de 3.5T. A contrario, la capacité de transport léger de marchandises est requise en cas de marchandises de moins de 3.5T.
    • TOEIC : Évoluant au sein d’un milieu international il devra aussi avoir un niveau d’anglais conséquent afin de comprendre et de se faire comprendre !

    L’expérience terrain : 

    Il est exigé un minimum 5 ans d’expérience à un poste inférieur (Exploitant)

    En complément, il est apprécié de disposer des connaissances juridiques en droit social ainsi qu’en droit du transport.

    Ses Outils

    Avec le développement des nouvelles technologies de l’information et de la télécommunication, le directeur d’exploitation doit toujours être en veille pour répondre au mieux aux besoins des clients. En effet, la tendance est à la transparence ! Le client veut une traçabilité de l’ensemble des flux :  De la localisation du chauffeur aux heures de changements de statuts (Flashages). Pour cela, l’exploitation et son dirigeant doivent être formés à l’utilisation des outils informatiques de base.

    • Pack Office : Cet outil permet d’analyser les indicateurs clés de performance (Excel) – Rédiger des notes de services…
    • WMS ou Warehouse Management System : Ces logiciels permettent la gestion des stocks entreposés. Exemple : PIXAO – HERE – REFLEX.
    • TMS ou Transport Management System : Ils assurent la bonne gestion des livraisons ainsi que leur tracking. Exemple de solutions TMS : TELIAE – XMS – ROUTYN

      Ses Soft Skills

       

        • Leadership : Une équipe à piloter en fonction des objectifs à atteindre
        • Autonomie : Il structure les processus des différents maillons (Exploitation, Entrepôts, Personnel roulants)
        • Réactivité : Il anticipe les besoins
        • Gestion du stress : Il fait face à des situations imprévues et incertaines (Exemple : COVID-19)
        • Sens de la communication : Il motive son équipe pour maintenir un taux d’engagement fort
        • Sens du service client : Il fait preuve de diplomatie face à ses clients

        Son Activité Interne

        • Il sait appréhender les besoins de l’exploitation et les mètres en places ;
        • Il analyse les KPI (Key Performance Indicator) de l’entreprise et les reporter à la hiérarchie : 
          • Nombre de palettes réceptionnées/expédiées
          • Taux de service (capacité à honorer des délais)
          • Nombre de kilomètres parcourus
        • Il suit l’évolution de son activité en permanence de l’état de gestion opérationnel de l’entreprise (Productivité, Masse salariale, Coûts variables…) ;
        • Il prend aussi les décisions importantes via sa participation à l’élaboration du budget annuel ;
        • Il sait diriger une équipe et lui faire respecter les règles en vigueur au sein de l’entreprise et ses locaux avec toujours le but : être qualitatif 
        • Il se doit d’avoir une capacité d’adaptation aux besoins RH afin de répondre au mieux aux objectifs fixés ;
        • Il assure la bonne réalisation des processus de la Politique qualité de l’entreprise.

        En participant au pilotage de l’entreprise, il élabore le développement de nouveaux services aux clients. Fait évoluer qualitativement les services en proposant de nouvelles prestations innovantes. 

        Son Activité Externe

        • Il exercer le métier de commercial en prospectant des clients ;
        • Il lance et répond à des appels d’offre ;
        • Il gère ses fournisseurs et ses prestataires.

          Sa Rémunération

          • Un directeur d’exploitation à un salaire médian de 38 000 euros brut annuel.

            Les derniers articles à lire absolument :

            Pour continuer à échanger ensemble