Livraison périssable réfrigérée

par | Juin 30, 2021

De toute évidence, le transport de denrées périssables est confronté à de nombreux défis. Plus important encore, il faut s’assurer de ne pas avoir rompu la chaîne du froid à la livraison. Avant de transporter des denrées périssables (surtout dans le cadre international), les articles à envoyer devront avoir une durée de conservation suffisante pour atteindre la destination souhaitée.
Si les produits ne nécessitent pas de réfrigération, leur emballage (cerclé sur palette) sera similaire à tous les autres articles s
ans réellement savoir ce qu’il représente.

📦Livraison périssable : Son emballage📦

Avant de lancer le transport de denrées périssables, il est important de penser à l’emballage. 

Afin de garder au frais les produits périssables, il faut les emballer avec une pellicule plastique ou du papier d’aluminium pour les garder frais. 

Matériel de conditionnement d’une marchandise périssable frais :

Il faut isoler les produits afin réduire le transfert de bactéries (pour une meilleure conservation) :

  •       Une boîte en polystyrène (Choisir celle avec les parois les plus épaisses pour une meilleure isolation)
  •       Des panneaux de mousse de polystyrène découpés
  •       Des revêtements isolants
  •       Des revêtements isolants gonflables
  •       Des coussinets isolants
  •       Sac en toile

Avant d’emballer et de transporter les marchandises, il est impératif de les réfrigérer au maximum. Dans le cas contraire, la condensation aura commencé avant même d’avoir fini l’étape de l’emballage. 

Si les articles doivent être réfrigérés, des packs de glace seront plus que suffisants. Pour le transport de produits surgelés (conservation à -70°C), on utilisera de la glace sèche (neige carbonique). Il s’agit de dioxyde de carbone (CO2) solidifié. Cependant, le transport de glace carbonique est soumis à de nombreuses restrictions. 

Lors de l’expédition de glace sèche, il est nécessaire d’être attentif :

  •       Aux instructions d’identification,  
  •       A la classification,
  •       Au marquage, 
  •       A l’étiquetage,

Une fois que vous avez la bonne quantité de matériau isolant, vous devez couvrir la boîte avec :

  •       De la glace carbonique si le produit est surgelé
  •       Des blocs de glace si le produit est seulement réfrigéré

Assurez-vous d’en utiliser suffisamment  tout au long du voyage !

On retrouve toutes ces informations dans la Réglementation pour le transport des marchandises dangereuses de l’Association du Transport Aérien international. (IACA)

En ce qui concerne les emballages de l’ensemble des envois de Glace sèche (dite carbonique), Il faut inclure les informations suivantes :

  • La mention « Glace sèche » ou « dioxyde de carbone solide »
  • L’étiquette de catégorie 9 – Marchandises dangereuses comportant la mention « UN 1845 » qui désigne le transport de glace sèche ->
  • Le poids net de glace sèche (kg) à apposer sur l’étiquette 
  • Le nom et l’adresse de l’expéditeur
  • Le nom et adresse du destinataire

Après avoir scellé la boîte, assurez-vous qu’elle porte la mention « Aliments périssables/Conserver au réfrigérateur ».

☝🏼Conditions nécessaires☝🏼

La remorque du véhicule doit être propre et bien entretenu tout comme sa conception et sa construction doivent être correctement nettoyées et/ou désinfectées.

Avant, pendant et même après la prise en charge de denrées périssable, il est interdit de prendre ou d’avoir pris en charge des matières dangereuses classées Toxique ou Corrosive (8ème classe des matières)  avant, pendant ou après le transport des aliments, qui peuvent modifier les caractéristiques sanitaires et de qualité en raison d’une potentielle contamination, pollution et des émanations toxiques dans l’environnement. 

Cependant, il existe des exceptions à la règle :

  • L’alcool
  • Les produits ménagers 

Ces produits sont conditionnés par UV (Unité de Vente)

Dans le cas du transport simultané de différents aliments, ceux-ci doivent pouvoir être séparés si nécessaire.

Un véhicule de transport de marchandises périssables transporte au moins deux types de denrées simultanément, ainsi elles doivent être isolables les unes des autres. 

De plus, dans le cadre du maintien de la chaîne du froid, les camions de transport doivent être réfrigérés. Le transport de produits surgelés donne obligatoirement lieu à l’installation d’un outil de prise automatique des températures de la remorque. Cela permettra le contrôle de la chaîne du froid.

ℹ️ Livraison périssable : Des dérogations existent ℹ️

Dans les cas dérogatoires qui vont suivre le transporteur ne se voit pas imposer une obligation de moyen (camion réfrigéré, outil de mesure de la température). Il reste quand même sous le joug d’une obligation de résultat et ce pour des raisons principalement sanitaires. 

Ainsi, les dérogations sont :

  • Produit surgelé ou réfrigéré transporté sur une distance de moins de 80 km 
  • Produit laitier transporté en camion-citerne transporté sur une distance de moins de 200 km sans rupture de charge. (Transfert de la marchandise d’un véhicule  à un autre)
  • Produit surgelé transporté à destination d’un entrepôt agréé afin d’y être décongelé et transformé. La distance entre les deux n’excédant pas 80 km et un temps de trajet de moins d’une heure.

    Les derniers articles à lire absolument :

    Pour continuer à échanger ensemble